Savoir revivre de Jacques Massacrier Savoir revivre de Jacques Massacrier

Savoir revivre - Vos témoignages

Savoir revivre

de Jacques Massacrier

1973, Albin Michel

Grande nouvelle ! Le livre est à nouveau édité, dans une qualité comparable à celle d'origine !
Vous pouvez le commander aux Editions du Devin ICI.

Vos témoignages

Vous pouvez laisser ici votre témoignage au sujet du livre "Savoir Revivre" (du livre, pas du site, merci ;)
C'est à dire comment l'avez vous découvert, comment vous a-t-il touché, vous a-t-il servi, que pensez vous du livre, etc. etc…

Actuellement : 56 témoignages.

Ajouter un témoignage

Catherine, Barchon/Belgique - 10/03/2010
Cher Jacques,

çà fait 30 ans que votre livre me suit. Parfois oublié et parfois livre de chevêt.. et aujourd'hui à 48 ans, je viens de le reprendre pour construire une partie du poulailler dans la cabane des ânes (on a entendu qu'ainsi les poules seront protégées des renards).. sur mon lieu de travail où on "suit" des jeunes et moins jeunes pour les habituer au monde du travail en cultivant des légumes (et fruits) bio. Bien sûr on rêve.

c'est ma grand-mère de Gand qui, ayant entendu votre interview à la sortie de "Savoir Revivre" l'avait acheté.
Gênée après coup, d'avoir arraché les pages sur les postures de yoga (car corps nus!!, elle me l'a offert car je ne lâchais plus lors d'une visite (elle est née en 1900 donc on peut lui pardonner facilement, non?)

Vous avez un beau sourire sur le site et votre couple vit toujours. Mais triste pour le problème aux jambes! Enfin votre sourire montre que tout va bien quand même. Suis contente de vous lire. Les gens qui peuvent vivre leurs rêves doivent continuer à être des témoins d'une beauté possible. Pas facile bien sûr! mais la facilité fausse les paramètres, on le voit bien dans le maraichâge justement. D'ailleurs, je n'ai pas oublié le passage de Jules Renard dans votre préface "rends-moi cette cerise..."
Génial.

Vraiment MERCI de tout coeur pour avoir noté tant de belles astuces et y avoir mis tant de coeur. Quelle énergie vous avez tous les deux!

Merci et au plaisir de se rencontrer... Bienvenue chez moi si vous devez loger dans la région de Liège (ou Bruxelles à 1 h d'ici).

Moi, je brasse 4 à 5 x/an, avec un groupe de joyeux amateurs qui changent souvent (la bière est ambrée, La Pierreuse à 8°), et je vis dans une vieille ferme en carré, tant que je peux faire face à ses "délabrements" de toitures et murs qui se fissurent - ceci en plein zoning industriel (c'est bien çà la Belgique!!) ... et mes filles son super souriantes, indépendantes à leur façon et pieds sur terre pourtant!!
Mon éternel fiancé vit à Liège où il compose de la musique quand il ne grave pas.
Papa est mon voisin, du haut de ses 81 ans et toujours amateur de vin (mais le whisky a été abandonné après son triple pontage) bref, de la vie!
Et nos pensées vivent longtemps et nourrissent ou.. apauvrissent (donc à nous de choisir?).

Pas plus de paroles, merci encore et belle route à tout ce joyeux monde des êtres libres - ou qui tentent de l'être.

Amitiés, je vous embrasse,

Catherine
Michel Moncheur, Stone (Bucks) Angleterre - 10/12/2009
Moi aussi, comme Lieve Flour, j'ai prete, a  l'epoque, ce merveilleux livre et il ne m'a jamais ete rendu. Quel bonheur de le retrouver, en entier, sur le Net.
Je possede aussi "Le gout du temps qui passe" un ouvrage tres sympathique aussi, mais il ne contient pas toutes ces merveilleuses recettes d'un monde oublie. "Savoir revivre" c'est un peu la notion du temps d'avant la civilisation, du temps ou l'Homme etait en accord avec la Nature. Un pur reve en somme. Car, il y a 10.000 ans, ce type de vie etait surtout de la survie. Aujourd'hui, n'est-ce pas un luxe incroyable de vivre selon votre modele?
Belge, j'habite maintenant en Angleterre. On a l'impression que si peu de gens sont concernes par l'Environnement, ou par cette qualite de vie.
Pourtant il existe au Pays de Galle une centre qui n'est consacre qu'e  cela : The CAT (the Center for Alternative Technology). Son site reel vaut la visite mais on peut commencer par le web. Il est facile d'accès. J'ai toujours tente de faire avec ce que j'avais. Et comme je gardais tout, et que j'etais ingenieux, j'obtenais parfois de belles reussites. Un systeme bricole avec des vieux restes m'a toujours semble plus agreable qu'un equipement achete. Cela en faisait rire beaucoup. Devoir acheter m'a toujours semble etre la signature d'un echec.
Monsieur Massacrier, vous avez offert a vos lecteurs un modele d'existence harmonieux. Merci pour cela! Tant pis pour nous si les loups sont plus forts que les moutons, et que personne n'ecoutent le berger.
Bien à vous,
Michel
Lieve FLOUR, Belgique (Flandre) - 04/12/2009
Noël 1975. Je suis seule à la maison, j' ai une pleurite. Une de mes belle-soeurs me donne la version Neerlandaise de "Savoir Revivre" (Opnieuw Beginnen). Pendant des années, ce fut mon livre préféré. Je le consulte régulièrement, le lis en le relis.
Puis un jour je fais une bêtise. Je le prête à une amie. Un mois plus tard, elle prétend ne jamais l'avoir reçu. Depuis, je l'ai cherché en vain, pendant des années.
J'ai été absolument exaltée de bonheur en le retrouvant sur l'internet.
Je n'ai toujours pas perdu l'espoir de le retrouver un jour et de pouvoir m'en acheter un nouvel exemplaire pour remplacer celui qui me manque énormément. Je vous remercie de m'avoir rendue si heureuse...
makizarde - 07/11/2009
J'ai 26 ans et j'ai hérité d'un exemplaire grand format ,de la part de mes parents et famille (anciens lecteurs d'Actuel!!).
Quel beau cadeau !Reflet d'une autre époque ,mais surtout lien entre les années 1970 et mon propre choix de vie (techno trance :végétarisme,psychédélisme,voyages,musique..).
Le contenu comme les illustrations (trés psychédélique,j'adore)sont vraiment interessantes ,en particulier les chapitres sur les vetements et la cuisine...
Je le recommande a tous mes frères et soeurs desireux de vivre autrement,ou tout simplement a ceux a la recherche d'un document typique et plutot comique!

peace,
ana
Pharmf718, USA - 18/09/2009
Very nice site!
Nadine Janssens, Guatemala - 09/09/2009
Jacques Massacrier ne faisait pas trop confiance aux Capricornes et ça m attristait, pcq je suis Capricorne, son livre a été notre vade mecum. Je l ai découvert en rentrant d Ibiza dans les années 70, je l ai acheté et je ne l ai plus quitté. Mes enfants ont grandi dans l ambiance "Savoir Revivre". On a voyagé , le livre a suivi et résisté, malgré les séparations, il a survécu et reste dans ce qui reste de notre foyer, en Belgique, là où malgré tout (la pluie, le gris à l infini) on se sent bien et on se retrouve; et tous ont gardé le réflexe de consulter "Savoir Revivre", c est devenu une façon de vivre.
Merci à l auteur pour ce beau livre qui est devenu un livre de famille.
fiacre, Belgique - 21/07/2009
Cela fait 30 ans que Savoir Revivre est mon livre de chevet. Il m'a beaucoup aide à changer, modestement, ma
façon de voir ma vie: cultiver ses fruits et légumes,
faire son pain,... et surtout renoncer aux mille et uns
gadgets inutiles qui nous empoisonnent la vie.
Car là est le problème: omniprésent affrontement entre préserver la planète et consommer.
On est de + en + nombreux sur la terre : de - en - d'espace : situation catastrophique : allongement de la durée de vie : donner du travail aux jeunes pour payer retraités et chomeurs : produire : consommer :
faire des bénéfices : polluer : détruire la planète.
D'éminents scientifiques accordent moins d'un siècle d'existence à l'espèce humaine. Je les trouve bien optimistes. Car ce n'est pas la planète terre qui est en danger... C'est l'HUMANITE qui va disparaître.
Merci, Jacques Massacrier. Et sois heureux d'avoir déjà 74 ans...
Albert, autour de Nantes - 25/04/2009
Merci Jacques pour ce livre qui a transmis plus que des "petits gestes".

Oui, période intéressante ces années 70...

Il y avait là un début de prise de conscience mais c'était sans compter sur les ravages des paradis artificiels (consommation comprise).

Les années 80/90 n'ont fait qu'accélérer ce que vous et vos amis entrevoyiez alors.

Est-il trop tard ? peut-être... peut-être pas...

Tant qu'il existe des femmes, des hommes et des enfants capables de penser et d'agir par eux-mêmes, je reste confiant.

Est-ce parce que je n'ai qu'à peine 40 ans ? peut-être... mais quand je vois l'enthousiasme communicatif de Pierre Dansereau à plus de 90 ans, je me dis que le temps ne fait rien à l'affaire ;-)

Merci encore Jacques pour tout ce que vous avez fait... et pas fait !
Site web conçu et réalisé par Florent Martineau