Savoir revivre de Jacques Massacrier Savoir revivre de Jacques Massacrier

Savoir revivre - Vos témoignages

Savoir revivre

de Jacques Massacrier

1973, Albin Michel

Grande nouvelle ! Le livre est à nouveau édité, dans une qualité comparable à celle d'origine !
Vous pouvez le commander aux Editions du Devin ICI.

Vos témoignages

Vous pouvez laisser ici votre témoignage au sujet du livre "Savoir Revivre" (du livre, pas du site, merci ;)
C'est à dire comment l'avez vous découvert, comment vous a-t-il touché, vous a-t-il servi, que pensez vous du livre, etc. etc…

Actuellement : 56 témoignages.

Ajouter un témoignage

sindraye mitha, le boupère 85510 - 22/06/2008
Jacques Massacrier,j'ai acheté vos livres des leur parution et j'ai su jardiner avec "savoir revivre"ce livre est rangé dans un meuble fermé avec les photos de famille, ma fille Aînée le lit comme une bible, elle qui habite le centre de Bordeaux me dit que c'est grâce à ce livre qu'elle n'achète son alimentation que sur les marchés bio.
Au mariage de notre fille cadette le 14 juin dernier, tout le buffet était bio à l'initiative des enfants.
Tout cela pour vous faire remarquer monsieur Massacrier que votre influence a été beaucoup plus importante que vous le pensez.
Merci pour le mode de vie que nous avons eu grâce à vous et que nous n'avons jamais regretté (nous avons 69 et 70 ans)
amicalement, mtsindraye
jef, le pecq - 20/06/2008
lettre à Jacques,
SAVOIR REVIVRE,j'en ai acheté deux exemplaires en 1973 , dans une petite boutique place de la madeleine à Paris, j'avais 20 ans.J'en ai offert un à ma soeur qui s'installait à la campagne avec mari et enfants, mais elle n'en a fait aucun usage. Quant à moi qui suis resté longtemps parisien puis francilien,je l'ai toujours gardé précieusement avec moi. J'ai toujours aussi "le gout du temps qui passe. Ces livres me font rêver d'une vie qui aurait pu être la mienne, en Lozère par exemple où j'avais à l'époque repéré un corps de ferme isolé et en ruine.
Cependant cher Jacques, vous parlez de véléités vous ne pensiez pas tout de même que tout le monde allait vous suivre. Ces livres sont beaux, ils sont pratiques ils sont aussi des supports à fantasmes qui auraient pu servir, qui servent, et qui pourront encore servir un jour... Pas besoin d'encourager le terrorisme après avoir été baba-kool.(terme que je ne trouve pas péjoratif mais que j'associe à l'écologie et à la non-violence.
nannie, LA COURNEUVE - 16/06/2008
Je suis très contente d'avoir retrouvé ce livre sur le net, çà me ramène 35 ans en arrière, quand j'avais vu l'interview de cette famille qui quittait tout pour changer de vie. A cette époque je suis moi aussi partie avec ma famille vivre en Israël dans un kibboutz (on était en plein dans le courant de la vie en communauté et le rejet de la société de consommation). Puis je suis revenue et j'ai participé (à outrance) à cette société de consommation que je vois aujourd'hui d'un oeil très critique.
Petit à petit je réapprend les gestes simples consignés dans ce livre: je fabrique mon compost, je récupère l'eau, je diminue les insecticides et j'arrache les mauvaises herbes à la main.
Je m'aperçois que tous ceux qu'on a pris à l'époque pour des doux illuminés avaient raison et si on les avait écoutésla planète ne serait pas dans cet état.
Je ne suis cependant pas aussi pessimiste que Jacques car je sent quand même une prise de conscience, qui n'ira qu'en grandissant, du moins j'espère.
Manue, Ploumilliau en Bretagne - 17/04/2008
Je commence à avoir de bons reflexes avec internet,j'ai tapé "jacques Massacrier" sans trop y croire car ça fait un petit moment que je cherchais, et je tombe sur ce site.
en 2006 j'ai fait la connaissance de Jean Marie qui vit à plus de 800m d'altitude en Ariege,de chez lui on est nez à nez avec les Pyrénnées.
il vit sans electricité et sans eau courante.
c'est une personne "riche"...
...je pourais en parler des heures,tant il m'a impréssioné par sa communion totale avec la nature!

c'est lui qui m'a parlé de ce bouquins qui répondait à un réelle besoin de ma part.
et pout cause je m'entetais à chercher,et à penser à ce livre.
un grand merci à toutes les personnes qui ont permis de le rendre disponible. emmanuelle
elo, honfleur - 06/04/2008
bonjour, a kel joie de revoir ce livre ma mere en a un exemplaire ms y tien tellement ke j'arrive pa a lui emprunter ce livre c'est la bible de ma petite famille depuis mes 5 ans akel bonheur Merci mille fois de le mettre a disposition tous le monde devrais le lire est le suivre on fais des plan sur l'ecologie ca a l'air tellement complique a lors ke c'est simple en voila l'exemple merci encor a bientot
mikemenegger@hotmail.fr, normandie - 04/04/2008
BONJOUR JACQUES, j'ai 25 ans, je suis ebeniste et j'entame ma deuxieme annee de jardinage. Vos conseils dans "savoir revivre" sont precieux et ils ont autant de valeurs que le FUMIER qui fait pousser mes legumes. Je pense que vous devriez les graver dans la PIERRE ou bien dans un disque en OR comme celui que la nasa a envoye dans l'espace ; car les livres et les ordinateurs ne resisteront pas a une serie d'explosions atomiques...
Sinon reediter l'ouvrage encore et encore serait peut-etre moins complique! Et plus de gens pourraient le connaitre.
GRAND MERCI a vous et a tous ceux qui tente d'ameliorer la vie des autres.
Suzy, Manziat - 17/03/2008
J'ai suivi vos préceptes de mon mariage (1978) jusqu'à l'acquisition de ma maison.(je dis préceptes mais en fait vous expliquiez avec des mots ce que je voulais faire)
Nous avons vécu très heureux avec ce que nous avions.
Vous nous avez appris la simplicité et la débrouille, une certaine facilité de vivre en ne donnant d'importance qu'à l'essentiel.
Je vous en remercie car je peux dire que mes enfants sont exceptionnellement sains de corps et d'esprit.
Et maintenant que je suis une vieille baderne, 54 ans, je suis fière de vous avoir rencontré au bon moment.
Le destin, bien fait, le mien.
Merci.
le cigalou, marseille - 11/03/2008
bonjour!
j'ai fait des pieds et des mains, il y a une dizaine d'années, pour trouver votre bouquin. j'ai horreur d'accumuler des choses (y compris des livres), pourtant, je l'ai gardé près de moi, comme source d'information, et d'espoir.
C'est dur, pour nous, les plus jeunes, de subir le cynisme de nos aînés, autrefois plein d'ardeur et de foi. Notre monde est terrible, et plutôt que de nous porter, vous nous y enfoncez. Nous avons besoin de vous!
Site web conçu et réalisé par Florent Martineau