Savoir revivre de Jacques Massacrier Savoir revivre de Jacques Massacrier

Savoir revivre - Vos témoignages

Savoir revivre

de Jacques Massacrier

1973, Albin Michel

Grande nouvelle ! Le livre est à nouveau édité, dans une qualité comparable à celle d'origine !
Vous pouvez le commander aux Editions du Devin ICI.

Vos témoignages

Vous pouvez laisser ici votre témoignage au sujet du livre "Savoir Revivre" (du livre, pas du site, merci ;)
C'est à dire comment l'avez vous découvert, comment vous a-t-il touché, vous a-t-il servi, que pensez vous du livre, etc. etc…

Actuellement : 56 témoignages.

Ajouter un témoignage

Régis Pluchet - 15/11/2007
Eh oui ! Le temps a passé. Mais comme le dit en susbtance Jacques Massacrier, malgré nos méprises, nos excès, l'essentiel de notre recherche d'alternatives est plus que jamais d'actualité.
Le Manuel de la vie pauvre était sorti en pleine campagne présidentielle de René Dumont : une coïncidence qui n'était pas banale. Le pseudonyme collectif était une allusion à l'ère du Verseau (Aquarius en latin), ce qui est un peu New Age avant l'heure, alors que nous n'avions guère en commun avec le New Age ... ou du moins avec ce qu'il est devenu. Le titre n'était, à mon avis, pas bien bon, car il donnait un tour encore plus naïf à nos textes : c'est l'éditeur qui nous l'avait imposé, plutôt que celui de Manuel de la vie naturelle ou de la vie écologique ou Guide des alternatives, mais les mots écologie et alternatives n'étaient pas encore très employés.
A l'heure où les problèmes écologiques sont si aigüs que tout le monde en parle, il y a encore beaucoup à faire pour changer la vie, trouver des modes de vie plus simples, en harmonie avec la nature et plus fraternels. C'est très exigeant car cela nous demande de s'ouvrir intérieurement et travailler sur soi, pour être capables d'être attentifs à l'autre comme à soi et de vraiment partager.

Cordialement.

Régis Pluchet

Coauteur du Manuel de la Vie Pauvre (1974)
Ancien collaborateur des journaux Combat non violent, La Gueule Ouverte, Ecologie Infos, Nature et progrès.
Journaliste à Alternative Santé (anciennement L'Im-patient) depuis sa création en 1977.
jean luc, privas france - 13/11/2007
jacques sous estime un peu l'influence qu'il a pu avoir, en tout cas on ne le remerciera jamais assez de nous avoir offert tout ce savoir faire, à ce moment là, cela nous a été fort utile et ça continue... merci de nous avoir donné
des nouvelles...
nanette, aquitaine - 04/11/2007
Quelle surprise ! je découvre à l'instant ce site. Je recherchais depuis quelques années ce livre, qui était l'un de mes livres de chevet (entre l'évangile, le seigneur des anneaux, le jardin potager biologique de Claude Aubert...) quand j'avais 20 ans, il y a presque 30 ans.Je tape aujourd'hui, comme je l'avais encore fait il y a quelques mois sans succès, "savoir revivre" sur veosearch, et voilà ! Livre introuvable, pas réédité. Quelle bonne idée de pouvoir le déguster maintenant sur le net ! je rêve qu'il puisse être complété à présent, repris par les expériences de tous ceux qu'il a accompagnés dans leur prise de conscience, tout au long de ces dizaines d'années. On ne change pas... Dans notre "bande de jeunes" de l'époque il nous accompagnait durant nos randonnées en Ardèche, en Corse... aujourd'hui le groupe est éclaté, mais chacun a gardé précieusement en lui ces idées, ces modes de vie. Plus qu'un livre, c'était un phénomène de société. Comme je ne crois pas au hasard et aux coïncidences, je me dis que cette "remontée en surface" de ce livre, participe du mouvement d'élévation de la conscience que l'on peut constater actuellement (notamment sur le net), en parallèle avec la montée de la folie destructrice... deux forces en présence, mais aucun doute pour moi sur l'issue : co-auteurs de ce nouveau monde, cette nouvelle terre qu'il nous faut bien construire, même si nous devons pour cela passer par des épreuves, nous parviendrons finalement à revivre...
Refuser les tristes évidences, ramer à contre-courant, respecter la terre et les hommes, vivre l'instant présent, s'ouvrir à la lumière d'amour qui unit le tout au tout. Je vais faire suivre ce lien aux amis d'hier, à ceux d'aujourd'hui et de demain. Ce n'est qu'un au-revoir, mon frère !
nine, Roquo/FRANCE - 30/10/2007
trop fort! je suis étonnée de voir ce livre sur le net, c'était mon livre préféré quand j'étais petite... je l'ai toujours. il apartenait à mon père et je peux vous dire qu'il date mais il est toujours d'actualité !
Catherine, Hettange-Grande - 08/10/2007
Une surprise en découvrant ce livre numérisé sur le net... Etudiante il faisait partie de mes livres de chevet! J'ai prêté le format d'édition original... je ne l'ai plus! J'ai racheté le livre en format de poche... disparu à nouveau... 30 ans après, je reste fidèle à une certaine façon de vivre liée à ma découverte de ce livre qui m'avait amenée à "penser qualité" (déjà "à l'époque"!!)
Bien sûr je me suis engagée dans certaines associations toujours liées à la qualité de vie (ex. Réserve Naturelle Géologique de Hettange-Grande : animations liées au respect de la nature et de l'environnement...)

Grand merci!
Jacky, Gap - 27/08/2007
Voici mon témoignage et le message envoyé à J Massacrier
Cher monsieur,bonjour

Ca me faire drôle de vous écrire car votre livre a bercé ma vie. En 73, je vous ai écouté par hasard à la radio où vous passiez tous les aprés-midi. Ce fut pour moi une révélation, avec ma femme de l'époque, nous avons démissioné de notre travail que nous avions à Troyes et nous sommes partis vivre dans les Alpes de Haute Provence pour garder les moutons!!Nous avions 20 ans. 33 ans après, j'habite à Gap dans les Hautes Alpes, je n'ai jamais gardé de moutons, mais je suis toujours parti en montagne, a pieds ou en vélo. J'ai toujours vos 3 livres de l'époque et j'ai même encore des outils que vous décriviez, achtés chez manufrance!!

bientôt je serai en retraite et si je ne garderai jamais de moutons, je pense aller vivre à la campagne, cultiver un jardin.

Je me soigne toujours avec les conseils et les produits que vous conseillez à l'époque.

je vous remercie encore d'avoir été le déclic d'une vie et je vous souhaite une longue vie ainsi qu'a votre épouse.

Si vous le voulez, je peux vous envoyer la copie d'un article de Match de 1973 vous concernant, que j'ai toujours!!

Cordialement

Jacky
Delphin, aquitaine - 27/08/2007
Tout d'abord un grand merci pour ce magnifique livre que j'ai eu la chance il y a quelques années de découvrir en grand format, en vrai, en papier. Donc je vous livre, en toute amitié et avec tout le respect... ces réactions à l'interview.

Je pense que la terre est loin d'être surpeuplée. Bien entendu il faut pour que chaque être humain vive "confortablement" (j'entends par là avec de quoi manger sainement, se loger décemment et entretenir des relations saines avec ses congénères) réorganiser totalement notre fonctionnement, refaire le monde quoi ! ;-) effectivement la terre est surpeuplée de la manière dont on s'en sert mais tant qu'à parler d'en l'idéal, mieux vaut 18 milliard d'hommes et de femmes épanouis dans un mode "décru" (oups ! où est mon besherelle !) que 1 milliard rescapés d'une guerre ou d'une autre catastrophe, qui s'empresseront de reproduire le passé par manque de culture, de connaissance et d'analyse de l'histoire.

J'en reviens à mon plaisir du papier et il et vrai qu'il n'y aura plus assez de papier pour tout le monde dans 30 ans, plus de journaux, livres, pubs, etc ... ceci étant donné la consommation croissante des pays en voie de développement... Il sera réservé aux plus fortunés qui pourront se payer le luxe d'écrire une lettre... mais encore une fois, je suis certain que dans un monde décru et très peuplé, chacun a accès à tous les livres et à tout le papier dont il a besoin. Il s'agit toujours de remettre en question toutes ces valeurs que sont la propriété, le pouvoir, l'économie et la politique capitaliste ultra-libérale...

Bon ben voilà, je suis enchanté d'avoir pu communiquer avec toi, l'auteur de ce fabuleux trésor que j'ai découvert quelques mois avant la naissance de ce nouveau millénaire fou.

Je te souhaite un grand bonheur.

Delphin
gynko, france - 24/08/2007
Ado, j'ai acheté votre livre dans un vide grenier il y a des années. A l'époque, il me faisait rêver depuis ma banlieue et il faisait rire mes parents... Je tombe aujourd'hui sur votre site par le biais du blog de Raffa. Le monde bouge et à reparcourir votre ouvrage aujourd'hui, je me rend compte que pas mal de choses sont passées dans nos esprits de trentenaires : médecines alternatives, écoconstruction, accouchement à domicile, agri bio, échanges de savoirs... Alors, est ce que nous avons su "revivre", nous, enfants des années 80 ? On fait notre route avec nos contradictions, et votre "savoir revivre" de 1973 s'impose de plus en plus en un "Savoir vivre" en 2007. Merci pour ce livre et "ne lachez rien" !
Site web conçu et réalisé par Florent Martineau